No man’s land

Cécile Harrison.Michel Séméniako

 

Exposition du 28 avril au 28 mai 2011

 

La peintre Cécile Harrison et le photographe Michel Séméniako, confrontés au flux incessant des images véhiculées par les medias, interprètent chacun à leur manière, le rapport entre l’homme et la société dans laquelle il vit.

 

Désert d’un aéroport gris où pointe l’ombre d’un caddy, silhouettes transparentes entrevues dans une salle d’attente, silence angoissant d’un bureau vide.....Cécile Harrison manipule les images , leur donnant un caractère contemplatif ou inquiétant, avec parfois une violence sous-jacente. Les espaces ainsi évoqués, sorte de no man’s land mystérieux, révèlent cependant la présence de l’homme ou plutôt la trace d’une mémoire récente, de quelque chose qui vient de se produire. Un sentiment exacerbé par une technique lisse et brillante et un style proche de l’abstraction qui trouble le spectateur. Pourquoi le rideau blanc de la fenêtre bouge-t-il sur la nuit noire ?... Une main vient-elle de reposer le téléphone sur ce bureau à la chaise vide? Une ambiance qui n’est pas sans rappeler l’angoisse distillée par un film d’Hitchcock ou la sourde beauté d’un tableau d’Edouard Hopper.....

 

Le photographe Michel Sémaniako présente sa série « Exil » dans laquelle des formes humaines fantomatiques apparaissent au cœur de la nuit. C’est en découvrant, bouleversé, l’image spectrale d’un groupe de clandestins, d’humains traqués comme des bêtes sauvages par des caméras thermiques, que l’artiste a eu

l ’idée de réaliser cette série. Tout est parti d’une photo de presse qui exprimait pour lui « la violence dominatrice des puissants, dotés d’une technologie sophistiquée, sur les misérables fuyant guerre et pauvreté ». Mais en utilisant un film infrarouge, Michel Séméniako a réussi à détourner cette technique « froide » de surveillance pour en inverser le processus. La chaleur ne dessine plus une cible, mais exprime l’aura des corps vivants, leur énergie pour survivre. Ces corps deviennent créateurs d'une nouvelle lueur... d'espoir. Michel Séméniako présente une œuvre en parfaite osmose entre son passé de réfugié, son militantisme, et sa propre écriture photographique.

 

Claire Dugast

 

Galerie du Génie - 28 Passage du Génie - 75012 Paris

Site : www.galerie-atelierdugenie.


Expo

Exposition Collective

Group exhibition 

 

Thématique

"Doudou"

 

Vernissage le 21 Novembre à 18h

Opening 21/11 @18h

 

Galerie atelier du Génie, Paris XII.

 

Exposition du 21 Nov. au 22 Déc. 2012

Exhibition from 21 Nov. to 22 Dec. 2012