Intérieurs

Pour cette série, Cécile Harrison s’est concentrée sur le rapport qu’entretenait l’humain avec l’espace et l’objet au quotidien.

En quoi cette représentation lui permet de toucher à la mémoire individuelle et collective et de fabriquer du sens au sein d’une problématique culturelle et intellectuelle ? En quoi une approche contemplative est-elle considérée comme acte de réaction au regard d’un environnement visuel chaotique ? En quoi l’observation du quotidien, de ce qu’elle appelle des micro-évenements et du banal peut affecter la perception de notre société actuelle ?

Et enfin quel sens peut avoir une recherche picturale figurative et contemplative au sein de la réalité artistique actuelle ?

L’artiste accompagne certaines de ses peintures de textes- poèmes inspirés de l’œuvre de Beckett (dont l’innommable).

La contemplation d’un quotidien à priori insignifiant et banal lui permit de découvrir des signes et d’y créer du sens. En empruntant à l’iconographie des peintres hollandais, C.H. fabrique un inventaire d’expériences visuelles et tente de donner corps à la mémoire. Elle se sert, implicitement et ironiquement, de la photographie pour sa fonction de substitut de la mémoire pour mettre en scène ce phénomène. Les titres, que l’artiste utilise, évoquent la mémoire liée à l’enfance, au souvenir et à l’histoire. Elle revendique un retour à une forme nostalgique de représentation picturale figurative comme réaction au monde moderne.


Expo

Exposition Collective

Group exhibition 

 

Thématique

"Doudou"

 

Vernissage le 21 Novembre à 18h

Opening 21/11 @18h

 

Galerie atelier du Génie, Paris XII.

 

Exposition du 21 Nov. au 22 Déc. 2012

Exhibition from 21 Nov. to 22 Dec. 2012