Distances


Pour cette série, Cécile Harrison a tenu à employer des images issues des médias afin de transmettre un point de vue sur le monde qui l’entoure.

Comment rendre compte du flux incessant et de l’omniprésence de ces images du monde, de notre accoutumance à une représentation de la violence peu ou plus camouflée, de cette confusion affective face à l’image, qu’elle soit fictive ou authentique ?

C’est au travers d’une recherche picturale contemporaine que C.H. a mis à distance ces images en les recadrant, en les détournant et en les déformant. La manipulation de l’affect du regardeur lui permet de mettre en exergue une certaine aliénation quotidienne sensible du monde.

Le rendu esthétique, la facture lisse et brillante, l’impression ambiguë ou presque abstraite de ces peintures et la représentation d’une violence sous- jacente trouble le spectateur. L’artiste provoque un désordre émotionnel et cherche à pousser le public à confusion entre attrait et rejet.

En se servant de l’image médiatique comme presque un motif pour une certaine forme d’abstraction, C.H. suggère aussi une mise à distance sensorielle austère et protectrice et rend compte du malaise qu’elle suscite. La sacralisation communément induite de l’image peinte ne soustrait pas la responsabilité de son auteur, mais lui permet de s’en servir pour mieux l’incarner.


Expo

Exposition Collective

Group exhibition 

 

Thématique

"Doudou"

 

Vernissage le 21 Novembre à 18h

Opening 21/11 @18h

 

Galerie atelier du Génie, Paris XII.

 

Exposition du 21 Nov. au 22 Déc. 2012

Exhibition from 21 Nov. to 22 Dec. 2012