A propos

A travers un répertoire d'images éclectique, Cécile Harrison révèle dans sa peinture un univers chromatique emprunté, entre autres, au cinéma de D. Lynch ou de I. Bergman. Les cadrages sont parfois intrigants et l'effet flouté de certains tableaux apparaît comme une invitation au rêve et à la contemplation.

 

Les espaces vides suggèrent la présence évanescente de l'humain et l’atmosphère pesante évoque l’histoire de ces endroits. Les portes, les fenêtres sont autant de lieux de passage entre deux mondes, le présent et le passé, le réel et l'imaginaire, le plein et le vide.

 

L'artiste met en scène des scènes familières du quotidien ou l'homme forme une entité indissociable de l'objet et du lieu.  La contemplation d’un quotidien à priori insignifiant et banal lui permet de découvrir des signes et d’y créer du sens afin de donner corps à la mémoire. Elle fabrique un inventaire d’expériences visuelles en créant une collection de tableaux tout comme elle pourrait assembler les séquences d'un film.

 

L'installation des tableaux sur l'espace d'exposition prend alors toute son importance. Elle conçoit l'accrochage afin que l'ensemble des œuvres raconte une histoire, l'espace vide entre les images juxtaposées exprimant un non-dit.

Les références à l’iconographie cinématographique invitent le spectateur à devenir acteur de la scène présentée avec ses indices et ses sous-entendus.


Expo

Exposition Collective

Group exhibition 

 

Thématique

"Doudou"

 

Vernissage le 21 Novembre à 18h

Opening 21/11 @18h

 

Galerie atelier du Génie, Paris XII.

 

Exposition du 21 Nov. au 22 Déc. 2012

Exhibition from 21 Nov. to 22 Dec. 2012